Pleins feux sur les membres: ce ne sont pas vos vacances d'été moyennes


Ahh… juin. C'est l'heure des vacances annuelles en famille! L'expérience moyenne de passer du temps de qualité avec la famille est généralement à la fois amusante et frustrante.

Mais Nancy Sathre-Vogel, membre de Matador, ne prévoit pas de vacances familiales moyennes. Nancy et sa famille prendront la route la semaine prochaine, voyageant par le siège de leur pantalon - littéralement. Nancy, son mari et leurs jumeaux partent pour un voyage à vélo qui commence en Alaska et se terminera en Terre de Feu. Nous avons rencontré Nancy pour lui poser quelques questions sur le voyage.

Matador: Parlez-nous un peu de votre famille - quel âge ont vos jumeaux? Comment l'idée du voyage à vélo de l'Alaska à la Terre de Feu a-t-elle évolué?

Nancy: Nous sommes une famille de quatre personnes - maman, papa et jumeaux de 10 ans. Toute cette idée de faire du vélo en Terre de Feu semble un peu… Je ne sais pas - là-bas? Mais pour nous, c’est vraiment une progression naturelle.

Mon mari et moi nous sommes rencontrés lors d'un voyage d'un an à vélo dans le sous-continent indien en 1990. Nous avons passé l'année à vélo à travers le Pakistan, l'Inde, la Chine occidentale, le Népal et le Bangladesh - un cyclisme merveilleux mais intense.

John et moi avons continué à tourner chaque fois que nous en avons eu l'occasion, et une fois que nous avons déménagé à l'étranger pour enseigner, nous avons profité de chaque relâche scolaire pour sortir en tournée dans divers pays - Yémen, Mali et Israël, entre autres.

Une fois nos jumeaux nés (alors que nous vivions en Éthiopie), nous avons suspendu nos tournées pendant un moment - mais nous avons toujours rêvé de décoller avec eux. Ce rêve est devenu réalité en 2006 lorsque John est rentré à la maison après une journée particulièrement difficile en classe et a annoncé qu'il voulait sortir de la course effrénée - il voulait acheter un vélo construit pour trois et décoller. Quelques mois plus tard, c'est exactement ce que nous avons fait.

Alors que nous faisions du vélo sur Baja, nous avons rencontré un certain nombre de cyclistes qui se dirigeaient jusqu'en Argentine - et nous voulions vraiment les rejoindre. Mais la réalité nous a frappés au visage, et nous avons réalisé que nous n’étions tout simplement pas préparés pour un voyage à travers les Andes - notre triple vélo était idéal pour une aventure nord-américaine, mais ce n’était pas la machine pour une sud-américaine. Nous avons mis ce rêve en suspens.

Il n’est cependant pas resté longtemps dans le réservoir. À peine douze mois après notre retour de notre dernière aventure, nous repartirons - et nous ne pouvons pas attendre!

Matador: Quels sont les détails de votre voyage: combien de temps prévoyez-vous que le voyage durera? Où allez-vous rester en cours de route?

Nancy: Nous prévoyons que le voyage prendra environ 2 ans et demi, environ un an ou deux, et nous pédalerons probablement quelque part dans les environs de 20 000 miles.

En cours de route, nous resterons là où nous le pouvons. Lors de notre dernier voyage, nous avons séjourné dans la maison d'un mineur d'or mort, dans une cabane au bord d'une piscine, du côté de l'autoroute avec des voitures sifflant à vingt pieds de nos têtes, sur le porche en béton sous l'auvent d'un café, et dans beaucoup, de nombreuses maisons de personnes aimables et généreuses.

Nous attendons plus de la même chose lors de notre prochain voyage. Nous sommes totalement installés pour le camping autonome, nous pouvons donc camper à peu près partout où nous en avons besoin.

Pour ce qui est de la nourriture, nous allons surtout faire nos courses dans les épiceries et cuisiner sur notre petit réchaud de camping. Les restaurants sont réservés pour une friandise - ils sont trop chers à fréquenter régulièrement.

Matador: Qu'espérez-vous que vos enfants tirent de ce voyage? Comment gérez-vous la scolarité en cours de route?

Nancy: Nous espérons que nos enfants apprendront qu'ils ne sont limités par rien et qu'ils peuvent faire tout ce qu'ils veulent. Oui, ils apprendront également les «3 R de l’éducation», mais ceux-ci les ramèneront à la découverte de la vie.

Nous profiterons de chaque opportunité éducative que nous trouverons - qu'il s'agisse de parcs nationaux / d'État, de sites historiques ou de la vie quotidienne dans de petits villages. Nous rechercherons des experts qui peuvent nous aider à apprendre toutes sortes de choses - des tortues de mer pondant sur les plages aux anciennes ruines aztèques.

Nos garçons écriront régulièrement des entrées de journal pour enregistrer leurs pensées, ce qui les aidera dans leur écriture. Ils liront toutes sortes de choses - des romans et des panneaux d'information et plus encore. Nous emporterons également avec nous quelques petits cahiers de mathématiques pour les enfants.

Matador: Parlez-nous un peu de votre équipement: vos vélos, vos accessoires, ce que vous comptez emporter avec vous.

Nancy: Notre configuration de base comprendra un vélo tandem et deux simples. John sera le capitaine du tandem, tandis que je serai sur un single. Les garçons basculeront entre la banquette arrière du tandem et l'autre vélo simple.

Nous aurons deux remorques - une derrière le tandem et je vais en tirer une. Toutes sortes de choses seront attachées, attachées ou attachées aux trois vélos: notre tente, nos sacs de couchage, notre cuisinière, notre marmite, nos vestes de pluie, nos vêtements, notre ordinateur portable et nos perles. (Oui, j'ai dit des perles. Je pense qu'une certaine quantité de perles est un élément indispensable!)

Matador: Que pensent vos garçons du voyage?

Nancy: Pour les garçons, ce voyage… est juste. Ce n’est rien de spectaculaire ou d’inhabituel. Ils ne comprennent pas du tout tout le battage médiatique qui l'entoure. Pour eux, ce n’est fondamentalement pas différent d’un voyage d’après-midi au zoo.

En cours de route, nous donnerons notre temps et collecterons des fonds pour Reach the World (www.reachtheworld.org) - une organisation à but non lucratif dédiée à apporter le monde aux enfants défavorisés dans les écoles du centre-ville. En pédalant vers le sud, nous publierons ce que nous voyons et apprenons sur Internet, et les étudiants suivront avec nous. En substance, notre voyage deviendra leur programme. Nous sommes ravis d'aider les enfants à découvrir le monde!

Pour suivre les aventures de Nancy sur la route, consultez le site Web de la famille: www.familyonbikes.org.

Quelles sont vos vacances en famille les plus folles? Envisageriez-vous un voyage à vélo de longue distance? Partagez vos expériences dans la section commentaires ci-dessous!

Photo: errance dans le monde (Creative Commons)


Voir la vidéo: Lost in transition: conférence de Jean-Marc Jancovici


Article Précédent

Notes sur un moine birman

Article Suivant

Pantalon convertible prAna Monarch pour femme